Ténèbres et lumière : le péché et la conversion

Introduction  👉🏼 Lire  1Pierre 2,9-10

On pourrait résumer cette écriture avec ce schéma :


Ténèbres
Pas un  peuple
Pas obtenu miséricorde


Perdu
Pas chrétien
Pas disciple


Admirable lumière
Peuple de Dieu
Obtenu miséricorde


Sauvé
Chrétien
Disciple

L'auteur de l'épître écrit aux chrétiens d'Asie mineure qu'il existe deux états spirituels : les ténèbres ou la lumière. D'un point de vue humain nous sommes habitué à mettre des nuances. Mais ici Pierre ne laisse pas d'alternative. Spirituellement, il n'existe pas d'intermédiaire : on se trouve soit d'un coté, soit de l'autre du mur, soit dans les ténèbres soit dans la lumière.

LES TÉNÈBRES

Que veut dire vivre dans les ténèbres ? Dans les ténèbres il fait sombre et on ne voit rien. Il s'agit donc d'un état d’aveuglement spirituel (Matthieu 15,14 ; Jean 9,39-41) lié à ce que la bible appelle le péché ou le mal (1Jean 3,4).

Le péché c'est quoi ?
Le mot péché veut dire initialement « manquer la cible ». Dans la Genèse, dès le commencement, Adam et Eve ratent la cible1. Bien que Dieu leur ait donné tout ce dont ils avaient besoin, ils veulent encore la seule chose qu'ils n'ont pas : la divinité de Dieu (Genèse 3,5). Ils ont désiré vivre comme des dieux, sans Dieu. Ils se sont donc volontairement (bien que naïvement) séparés de Dieu et ont fait l'expérience de l'autonomie.

Concrètement le péché (manquer la cible, c'est à dire passer à côté de Jésus) se manifeste par des péchés :
- Galates 5,19-21 Péchés d'action
- 2Timothée 3,1-5 Péchés intérieurs, du cœur
- Jacques 4,17 Péché de non action (omission, indifférence, incompréhension...).

Quelle est la conséquence du péché ?
Genèse 6,5-6 Dieu n'est pas aveugle, il voit nos péchés. Et nos péchés blessent Dieu. Car Dieu nous a créés pour prendre soin de nous, mais nos péchés expriment à Dieu notre refus de sa présence.
Esaïe 59,1-2 et Romains 6,23
Le péché nous sépare de Dieu. Quand nous choisissons le péché nous choisissons de nous éloigner de Dieu. Spirituellement c'est donc grave et quand on pèche on ne peut prétendre à la gloire de Dieu (c'est à dire à sa présence). Dieu et le péché sont incompatible par nature (comme l'huile et l'eau se séparent toujours).

Ténèbres



Ténèbres

= là où est
l'Humain

Mur

Péché

Lumière



Lumière

= là où est
Dieu

D'où vient le péché ?
Selon Marc 7,20-23 Le péché vient de notre cœur2. Nous ne pouvons pas blâmer les autres, la société, nos gènes ni nos parents. Certes il existe des tentations, et des facteurs favorisants, pourtant c'est notre responsabilité (Genèse 4,7) :

Le péché c'est ma faute, pas celle des autres.

Le péché, ça concerne qui ?
Romains 3,23-24 Tout le monde a péché ; certes plus ou moins, mais cela ne fait pas de différence : dès le premier péché, nous sommes perdus (Jacques 2,10) :

             

Dans ce schéma, malgré la quantité de péchés inférieure que Georges a commis dans sa vie par rapport à ses frères humains que sont Stéphanie et Albert, il n'en reste pas moins pécheur devant Dieu, bien que beaucoup le qualifient d'homme bon.

         
         
         

GEORGES

 

STÉPHANIE

 

ALBERT

Seul Jésus peut nous libérer de ce problème spirituel.

LA LUMIÈRE

Pour trouver (et non re-trouver) la lumière, la première chose c'est de comprendre le mal que le péché fait à Dieu. Pour comprendre humainement la douleur que ressent Dieu il faut considérer la souffrance que Jésus à ressenti lorsqu'il fut crucifié.

Lorsque les auditeurs de Pierre en Actes 2 comprirent leur responsabilité (même s'ils n'étaient pas présent physiquement à la crucifixion) ils eurent le cœur transpercé - Actes 2,36-37. Nous aussi nous avons participé (bien qu'indirectement) à la mort de Jésus par notre péché ; nous aussi nous avons besoin comme ceux qui étaient présents à la pentecôte de :
« naître de nouveau » - Jean 3,1-7 - c'est à dire naître d'eau et d'Esprit.
⇒ pour cela nous devons « croire »  - Jean 14,6 ; Hébreux 11,6 et Romains 3,24-25
⇒ ce qui se traduit par un changement de façon de penser (appelée repentance) qui se manifeste concrètement par un changement de vie radical et par le baptême3 - Actes 2,38
⇒ changement dans lequel nous devrons ensuite persévérer jusqu'à la fin ! - 1Jean 1,5-10 ; Marc 13,13

2Corinthiens 7,8-13 – La repentance
en grec μετανοία (prononcer metanoïa) traduit surtout un changement de façon de penser, c'est à dire de voir le monde, la vie, les autres...
Spirituellement ce changement implique de :
- Chercher à être désolé pour le péché et non pour ses conséquences

- Chercher à être désolé par le mal fait à Dieu et non par le mal fait à nous même
- Chercher à être désolé pour la tristesse de Dieu et non par notre tristesse à nous

Romains 6,1-4 – Le Baptême
Être baptisé, en grec veut dire être immergé. Selon ce passage le baptême c'est :
- sortir du péché, mourir au péché
- participer à la mort de Jésus et à sa résurrection
- démarrer une nouvelle vie

Il ne s'agit pas d'un acte ou d'une œuvre car on est baptisé, on reçoit le baptême, au nom de Jésus le Christ pour (accepter) le pardon des péchés, comme des adultes responsables et conscients.

Jesus-mort-ressuscite

bapteme-signification

1Jean 1,5-10 - Persévérer dans la lumière

Marcher dans la lumière c'est une vie où l'on a rien à cacher et qui donc implique ouverture et honnêteté. La vraie communion fraternelle demande ouverture avec Dieu et les uns avec les autres (notamment confession des péchés - Jacques 5,16)

Si on reconnaît nos péchés et si on en assume les conséquences, Dieu nous purifie.

CONCLUSIONHébreux 10,19-25

Pour être sauvé et passer des ténèbres à la lumière il faut :
- croire en Jésus Christ,
- changer de façon de penser et désirer changer radicalement de façon de vivre ; une démonstration visible de ce désir est le renoncement radical à certaines pratiques mauvaises (tabagisme, alcoolisme et autres addictions4, vulgarité, mauvaises compagnies, sexe hors mariage…)
- être baptisé
- persévérer jusqu'au bout (Marc 13,13).

APPLICATION :

Actes 22,16 Et maintenant, pourquoi tardes-tu ? Lève-toi, fais-toi baptiser et laver de tes péchés en invoquant son nom.

 


Notes

(1) - Adam et Eve sont des personnifications de l'humanité toute entière. Nous ne pouvons pas rejeter sur Adam et Eve une responsabilité qui ne nous concernerait pas, car en réalité Adam et Eve c'est chacun d'entre nous !

(2) - Il existe environ une trentaine de listes de péchés comme celle de Marc 7 dans le Nouveau Testament. Certes, ces listes sont souvent issues de la morale philosophique du premier siècle (notamment la morale stoïcienne), mais cela ne diminue en rien la réalité du péché.

(3) - naître d'eau ou être baptisé implique, comme le mot grec l'indique, être immergé si l'on veut respecter la pratique biblique.

(4) - Le renoncement aux addictions ne veut pas dire tout arrêter d'un coup, mais se lancer dans une démarche de soin, se faire aider, avec le désir d'en sortir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.