La fidélité de Salomon

Salomon est-il resté fidèle à Dieu ?

Question :

Salomon est-il resté fidèle à Dieu ?

Eric


Éléments de réponse :

Au delà de la réponse littérale de 1Rois 11 qui n’est pas reprise dans les chroniques (probablement par choix du chroniqueur qui voulait donner une bonne image de Salomon) la réponse à cette question dépend de la manière dont on voit la relation avec Dieu au temps de Salomon. Il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte (je ne parlerai pas ici du merveilleux qui entoure les chiffres des possessions et des armées de Salomon - cf 1Rois 5,6 vs 2Chroniques 1,14), mais voilà ce qu’on peut en dire en quelques mots :

D’un point de vue religieux, purement religieux, Salomon était fidèle. Il faisait les sacrifices nécessaires, il a construit le temple, embellit et enrichit le temple. Certes il a aussi sacrifié à d’autres dieux, mais cela n’en fait pas forcément un infidèle (1Rois 3,3-4) car c’était la coutume en Israël. Le monothéisme pur et dur est plus tardif (post-exilique). Quand la Bible juge ce genre de pratique elle le fait a posteriori (souvent avec une vision qu’on appelle Deutéronomiste qui consiste à penser que Dieu ne peut être adoré qu’en un seul lieu : le temple de Jérusalem).

Maintenant si on se place du point de vue de Jésus, on voit que Salomon n’avait pas spécialement « l’Esprit de Jésus ». Il a vécu en grande partie pour lui-même, il s’est enrichi en enrichissant son royaume (par exemple il lui a fallu 7 ans pour construire le temple et 13 ans pour construire son propre palais), il s’est construit un trône en ivoire recouvert d’or, il a eu de multiples concubines pour son propre plaisir. Et il a imposé au peuple un « joug bien dur » (1 Rois 12,4 à mettre en perspective avec Matthieu 11,30 et 20,25-26). Il a accédé au trône grâce à sa mère et à des intrigues, qui l’ont poussé à rejeter (cf. 1Rois 2) des gens que son père avait accepté ou protégé.

Que retient Jésus sur Salomon ? Qu’il était un homme de gloire (Matthieu 6,29).

En conclusion, si in fine c'est Dieu qui juge (et non la Bible !) on peut dire que Salomon était un bon « religieux » (rendez-vous compte il a quand même construit le temple !), qui faisait ce qu'il fallait faire pour plaire à Dieu (qui lui est apparu deux fois, ce qui n'est tout de même pas donné à tout le monde). Mais il aurait été un mauvais disciple de Jésus (en fait pas disciple du tout !) si on veut parler en termes spirituels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.