Trouver la foi

Quand le Fils de l'homme viendra,
trouvera-t-il la foi sur la terre ?

C'est ce que demandait Jésus, entre deux paraboles, à ceux qui écoutaient son enseignement. Cette question peut nous terrifier quand on ne sait pas trop si notre foi est solide. Elle est au contraire encourageante pour ceux qui savent ce qu'est la foi. Pourtant, comme le disait un théologien du XXème siècle, même parmi ceux qui se veulent chrétiens :
"l'enseignement de Jésus de Nazareth n'est pas bien connu. Même si notre société est dite judéo-chrétienne, il nous semble que l'enseignement du rabbi Ieschoua [Jésus en araméen] est souvent réduit à un vague moralisme, à un humanisme un peu sentimental, un peu efféminé. On estime que tout se résume dans le précepte : aimez vous les uns les autres... Une philanthropie en somme, mais moins efficace que la fraternité révolutionnaire. Un rêve un peu mièvre. Une religion pour les femmes et pour les faibles". (1)

Or, il n'en est rien. Pour révéler pleinement le sens des écrits du peuple juif, Jésus, à travers les évangiles mais aussi indirectement à travers tout le nouveau testament, nous a donné un enseignement qui permet de trouver et d'entretenir la vraie foi : celle qui sauve ; celle qui permet d'évoluer. Cet enseignement est accessible à tous, que l'on soit intellectuel ou manuel, ingénieur ou ouvrier, européen, chinois, indien ou américain, parce qu'il est simple et universel, au dessus des cultures et des traditions.

Pourtant, malgré sa simplicité, chacun d'entre nous peut se sentir perdu en cherchant à comprendre la bible et s'écrier comme l'eunuque en Actes 8,31 « Comment le pourrais-je si quelqu'un ne me guide ? ». Vous trouverez ici, en un minimum de pages, un guide pour ceux qui ayant l'humilité de poser cette question voudraient saisir en peu de temps, « le minimum du minimum » nécessaire pour trouver la foi en Jésus Christ. Un mini-catéchisme pour adulte accessible et compréhensible en quelque sorte.

Ce minimum (2) de la connaissance chrétienne, est inspiré (3) de cette écriture qui détermine sept choses uniques pour les chrétiens : Ephésiens 4,4-6 Il y a un seul corps et un seul Esprit, de même que votre vocation vous a appelés à une seule espérance ; un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ; un seul Dieu et Père de tous, qui règne sur tous, agit par tous, et demeure en tous.

INTRODUCTION :

1 - L'autorité des écritures


PREMIÈRE PARTIE :

QUI EST DIEU ?

2 - Le Père, le Fils et l'Esprit

3 - Admirer et imiter Jésus


DEUXIÈME PARTIE :

LE SALUT DE L'HOMME

4 - Ténèbres et lumière :
le péché et la conversion

5 - Croix et Résurrection :
la miséricorde et la grâce de Dieu


TROISIÈME PARTIE :

LA VIE CHRÉTIENNE

6 - Vivre comme
un disciple de Jésus

7 - L'Église


CONCLUSION :

8 - Calculer la dépense


notes

1 Claude TRESMONTANT, Les premiers éléments de la théologie à l'usage des élèves des classes terminales des lycées et des classes préparatoires aux grandes écoles, Ed. O.E.I.L., Paris 1987

2 Bien sûr la richesse de l'enseignement chrétien est fabuleusement plus étendue. Et cet enseignement se découvre ensuite, au fur et à mesure qu'on le met en pratique dans sa vie quotidienne. Cette richesse est inépuisable et permettra de nourrir notre âme assoiffée de Dieu jusqu'à notre dernier souffle.

3 On aurait tout à fait pu présenter de nombreux autres plans comme par exemple :

Celui-ci :

LA FOI :
   1/ Dieu
   2/ Jésus-Christ
           Ce qu'il a fait,
           Ce qu'il a enseigné,
           Sa mort,
           Sa résurrection
   3/ L'Esprit
           La Bible,
           La spiritualité

LA REPENTANCE :
   4/ Péché et culpabilité,
   5/ La repentance,
   6/ Le baptême

LA PERSÉVÉRANCE :
   7/ Une vie de prière,
   8/ Une vie communautaire (l’Église),
   9/Une vie missionnaire,

ou bien encore celui-là :
      (cf. Église du Christ de San Diego)

1/ LA BONNE NOUVELLE DE JÉSUS

2/ LA VIE DE JÉSUS

3/ LA MORT ET LA RÉSURRECTION DE JÉSUS

4/ LA PROMESSE DE JÉSUS

5/ JÉSUS LE SEIGNEUR