De la création à la terre promise

Si l'on veut échapper à l'Esprit, ce n'est pas en fuyant du Nouveau Testament vers l'Ancien qu'on pourra le faire. Le Saint-Esprit a toujours été présent, travaillant dès le début à l'œuvre de Dieu :

- Qui tournoie au dessus de la terre informe, de la matière chaotique, prêt à amener de l'ordre dans la création toute nouvelle ? « Ruah Elohim » c'est à dire l'Esprit de Dieu (Genèse 1,21 ; Psaume 104,30). Et c'est ensuite par sa parole que Dieu va organiser le monde : Dieu dit ...et les choses se font. Déjà, la Parole et l'Esprit travaillent ensemble (Psaume 33,6).

C’est par la parole du SEIGNEUR que le ciel a été fait, par le souffle de sa bouche, toute son armée. Tu envoies ton souffle : ils sont créés, et tu renouvelles la face du sol.

- Qui s'évertue en permanence à ramener vers Dieu les premiers humains charnels et rebelles ? L'Esprit de Dieu (Genèse 6,1-5).

- Qui est celui qui a permis à la foi et à l'espérance d'Abraham d'être fructueuses par la naissance d'un enfant naturel contre toute espérance raisonnable ? L'Esprit (Genèse 17,16-19 ; 18,11-15 ; Romains 4,18-19 et Galates 4,29).

- Qui est celui qui a fait traverser la mer à Israël (Exode 15,8), a recouvert ses ennemis sous les flots (Exode 15,10), l'a nourri dans le désert, et l'a mené au repos dans la terre promise aux jours de Moïse, malgré sa rébellion ? L'Esprit-Saint (Esaïe 63,10-14). Il était vraiment participant de ce moment de référence pour le peuple que représente la libération d'Égypte (Exode 10,13,19). Il est participant à toute l'œuvre de Dieu depuis la création jusqu'au Salut.

- Après l'avoir libéré de l'esclavage physique, qui a transformé et libéré le peuple de l'esclavage spirituel lui permettant de marcher la tête haute et de vaincre des peuples plus forts qu'eux ? L'Esprit de Dieu (Néhémie 9,20-25).

- Qui a construit le tabernacle par la main de ceux qu'il avait choisis et à qui il avait donné du talent ? L'Esprit de Dieu (Exode 35.10-11, 30-31).

- Et quand Moïse se sentit dépassé par la tâche de guider la nation spirituellement, qui se démultiplia pour inspirer 70 hommes afin qu'ils l'aident ? L'Esprit de Dieu (Nombres 11.10-30).

L'Esprit de Dieu est présent dans toute l'œuvre de Dieu. Il participe à la création du monde , mais aussi au déroulement de l'histoire. La présence de l'Esprit est intemporelle. L'Esprit est éternel.

Questions pour méditer :

- Est-ce que je me rends compte de la puissance du souffle de Dieu (son Esprit) capable de créer l'univers entier ?
- Est-ce que je suis conscient que l'Esprit travaille depuis l'origine pour me donner des talents ? Est-ce que je crois que je suis talentueux ?
- Est-ce que je perçois que l'Esprit de Dieu est en permanence en train de m'aider d'une manière ou d'une autre, dans toutes mes difficultés ?
- Est-ce que j'admire l'Esprit ?


Note

1 Genèse 1,2 parle de « ruah Elohim ». Certaines traductions traduisent par « le souffle de Dieu » (TOB, BFC, PDV, NBS) d'autres par « un vent de Dieu » (JER), d'autres encore par « l'Esprit de Dieu » (DRB, SER)... Le mot hébreux « ruah » signifie tout à la foi « vent », « souffle » et « esprit ». Selon Douglas Jacoby (The Spirit, Discipleship Publication International, 1998), il y a six possibilités de traduction de ce terme : 1/ Esprit de Dieu 2/ Esprit puissant 3/ Souffle de Dieu 4/ Souffle puissant 5/ Vent de Dieu 6/ Vent puissant. Luther dira : « il n'y avait pas encore de vent, aussi cela doit devoir dire l'esprit divin » . Mais quelle que soit la traduction que l'on préfère, elles traduisent toutes la présence de Dieu qui amène de l'ordre dans la création.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.