L'Esprit-Saint répond
aux besoins internes de l'Église

L'Esprit a remplacé la présence de Dieu dans son temple et celle de Jésus après son ascension1. C'est pourquoi les disciples reçoivent une puissance lors de la venue de l'Esprit (Actes 1,8 ; 2,2)2. La même puissance qui était en Jésus-Christ (Actes 10,38). Ainsi l'Esprit répond à un grand nombre de besoins de l'Église. En voici quelques exemples :

Lors de la célèbre rencontre de Jérusalem décrite en Actes 15 il est dit, selon le texte occidental du livre des Actes, que Pierre se leva par l'Esprit (Actes 15,7), et il énonça que l'entrée des païens dans le plan du salut est la volonté de Dieu. Il avait eu une vision qui l'avait contraint à l'accepter (Actes 10,13). Maintenant il le prêche ! Et les décisions prises lors de cette même réunion furent prises par les dirigeants comme en concertation avec l'Esprit (Actes 15,28).

Afin d'aider l'Église à faire face à la famine qui eut lieu sous Claude entre 46 et 48, l'Esprit rendit Agabus (Actes 11,28) capable de la prédire (cf. Joseph en Genèse 41 notamment le verset 38 !). Ce même Agabus prédira aussi, grâce à l'Esprit les détresses de Paul à Jérusalem (Actes 21,11), ce que l'Esprit avait déjà dit à Paul (Actes 20,22-23). De la même manière l'esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons (1 Timothée 4,1).

L'Esprit donne à l'Église des dons par exemple : une parole de sagesse, une parole de connaissance, la foi, le don de guérison, le don les miracles, la prophétie, le discernement des esprits, diverses sortes de langues ou l'interprétation des langues, le don de gouverner, le don de secourir… un seul et même esprit opère toutes ces choses distribuant à chacun en particulier comme il veut (liste tirée de 1Corinthiens 12).

Il existe d'autres listes de dons : Romains 12,6-8 ; 1Pierre 4,9-11, ou Éphésiens 4,8-12. Pierre ou Paul, tous deux expliquent que tous les chrétiens ont (au moins) un don qui en réalité appartient à l'Eglise3. Et les dirigeants de l'Eglise eux-même sont un don à l’Église.

Les dirigeants de l’Église primitive sont d'ailleurs des hommes de l'Esprit
- Les 7 sont des hommes de l'Esprit ( Actes 6,3.5)
- Étienne est rempli d'Esprit ( Actes 7,55)
- Barnabas est plein d'Esprit ( Actes 11,24)
- Paul explique aux anciens de l'église d’Éphèse que c'est l'Esprit qui les a nommés « épiscopes » (Actes 20,28)

L'Esprit donne encore l'Espérance (Romains 5,3-5 ; 15,13) qui est la source de courage (de force) au quotidien (Éphésiens 3,16). C'est pourquoi Étienne (premier et modèle des martyrs), rempli d'Esprit-Saint, peut mourir en contemplant la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu (Actes 7,55).

L'Esprit, malgré sa spécificité immatérielle, sait agir concrètement. Et c'est toute l'Église qui bénéficie de l'assistance de l'Esprit pour grandir en nombre et en sainteté (Actes 9,31).

Questions pour méditer:

- Est-ce que je suis à l'écoute de l'Esprit ?
- L'Esprit oriente-t-il ma vie de manière concrète ?
- L'Esprit a-t-il une façon mystique ou concrète d'aider l’Église des Actes ?
- Quel(s) don(s) Dieu m'a-t-il donné ? Comment est-ce que je l'utilise ? Pour qui est-ce que je l'utilise ?

 


Notes

1 On a déjà vu cela dans les articles précédents mais les écritures suivantes vous permettront de retrouver les arguments scripturaire qui permettent de penser ainsi : Jean 7,39 ; 14,15-18 ; 14,25-26 ; 16,7 ; 1Jean 5,6

2 Selon Actes 1.8, c'est l'Esprit qui donne la puissance. L'Esprit en lui même n'est pas la puissance.

3 Les psychologues traduisent cela de manière plus scientifique, mais il est intéressant de saisir comment la psychologie rejoint l'intuition des écritures. Aujourd'hui on parle de 9 types d'intelligence : L'intelligence logico-mathématique, l'intelligence musicale, intelligente spatiale, l'intelligence kinesthésique, l'intelligence interpersonnelle, l'intelligence entrain personnel, l'intelligence linguistique, l'intelligence naturaliste, l'intelligence existentielle. Qui que nous soyons nous avons des domaines de prédilection dans lesquels il nous est plus facile de nous épanouir. Pour plus de détail voir : Jacques Poujol, L'accompagnement psychologique et spirituel, guide de relation d'aide, éditions empreinte temps présent, La Bégude de Mazenc, 2014, p.378

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.