Dans quelle église se faire baptiser ?

Question :
Ma question est au sujet de l’Eglise et du baptême :
Je m’aperçois au fil du temps et de mes recherches que de plus de croyants Protestants Evangéliques quittent leur Eglise pour diverses raisons mais les principales sont la cupidité de certains Pasteurs, l’obligations de telle ou telle pratique non fondées, la pauvreté de l’enseignement, bref, tout ce monde-là prend la décision de faire cavalier seul, ce qui à mon avis n’est pas forcément la bonne solution. Alors puisque l’Eglise est Universelle, donc aux vues de tant de différences entre chacune d’entre elles, comment un nouveau fidèle qui voudrai sincèrement prendre le Baptême peut-il s’y retrouver et vivre sa foi de façon cohérente et par qui donc se faire baptiser?
Qu’en penses-tu?
J’aimerai réellement te lire à ce sujet.

Franz


Éléments de réponse :

Des problèmes dans l'église il y en aura toujours. Je crois (de mémoire et donc à vérifier) que c'est Ernest Renan qui disait que l'église fut parfaite jusqu'au premier baptême. Faire cavalier seul est une tendance contraire à l'Esprit de Jésus (donc à l'Esprit-Saint). Elle reflète non pas les problèmes dans l'église (ils sont les mêmes aujourd'hui qu'hier) mais la tendance post-moderne (l'Esprit du monde d'aujourd'hui qui est introduit dans les églises), qui doute de tout et remet tout en cause au moindre problème. Cependant je pense qu'on ne peut pas vivre le christianisme seul, même si on est accroc à des sites internet, des versets du jour, et des vidéos chrétiennes (et c'est moi qui dit ça !).
En ce qui me concerne, je souhaite vivre dans une église dans laquelle, on se bat pour la vérité. Non seulement celle de la doctrine (mais ce n'est peut-être pas le plus important), mais aussi et surtout celle des relations. Des relations vraies sont la clé pour la présence de l'Esprit Saint. Des relations dans lesquelles le fer aiguise le fer (Proverbes 27,17). Ce qui fait aussi des étincelles parfois. Ce n'est que si nous nous aimons assez les uns les autres pour nous faire grandir les uns les autres par la vérité, l'affection, la proximité, la vulnérabilité, l'ouverture, la confession des péchés, les encouragements (tous les passages avec "les uns les autres") le tout dans un climat de confiance (et de confidentialité), que les chrétiens peuvent s'épanouir spirituellement et que le monde verra que nous sommes les disciples de Jésus (Jean 13,35) donc une "église du Christ" (Romains 16,16 ; Matthieu 16,18).
Ce qui me fait fuir en particulier, ce sont les églises dans lesquelles les dirigeants se prennent pour Dieu lui-même (c'est rarement ouvertement et certainement le plus souvent inconscient)  ... ou juste en dessous. C'est un des problèmes majeur des églises évangéliques (mais aussi dans d'autres dénominations) souvent basées sur le charisme (un don souvent réel, mais qui ne donne pas autorité) de quelques personnalités fondatrices (ou pire : d'une seule).
Effectivement un nouveau converti peut y perdre le nord (si ce n'est la foi). Surtout s'il est jeune et impressionnable. L’Église est universelle. Les églises ne le sont pas toujours.

Il y a un mot que tu utilises dans ton commentaire et qui me tient à cœur : cohérence. C'est une notion qui intègre à la fois la sincérité de la foi mais aussi l'intelligence de la foi. Jésus est maître de la cohérence spirituelle. C'est probablement un atout important dans la recherche de Dieu.

Si j'ai bien compris la question, tu veux savoir comment trouver l'église dans laquelle "prendre le baptême" ?
Il faut déjà remarquer que  c'est une expression non biblique : dans la Bible on est baptisé au passif ; le baptême n'est pas un acte, ni une conquête, et en ce sens on ne peut pas le "prendre". Il s'agit d'un cadeau qu'on "reçoit" donc probablement on peut quand même dire "prendre" le baptême, comme prendre (dans le sens d'accepter) un cadeau qu'on nous offre. Mais l'expression reste ambigüe.

Oui "être baptisé" est indispensable, mais ce n'est que l'aboutissement d'une démarche. Celle qui consiste à "croire", non pas être d'accord, adhérer (ou pire acquiescer), ni même (car c'est impossible) tout comprendre, mais "faire confiance" et aussi réaliser ce que nous sommes (des hommes soumis à la finitude, faibles et pécheurs - encore un terme à expliquer) pour pouvoir parvenir à la μετανοια (metanoia - repentance, changement de façon de penser qui entraîne un changement de façon de vivre - 2Corinthiens 7,8-11). Alors et seulement alors, on peut être baptisé pour le pardon des péchés (non pas pour être pardonné, mais pour recevoir/accepter le cadeau du pardon) et le cadeau du Saint-Esprit (Actes 2,38). Tel est le baptême du Christ (Actes 19,5).

Dans quelle église peut-on faire cette démarche ? Cette église doit -elle être parfaite, au moins au plan spirituel ?

Une fois n'est pas coutume j'irai dans le sens d'Augustin dans ses sermons sur l'évangile de Jean :

Ainsi en va-t-il de ceux qui ont été baptisés par un ivrogne, de ceux qui ont été baptisés par un homicide, de ceux qui ont été baptisés par un adultère : s’ils ont reçu le baptême du Christ, c’est le Christ qui les a baptisés.

Homélies sur l’Évangile de Jean I-XVI, trad. M.-F. Berrouard,
Paris, Institut des études augustiniennes (BA 71), 1993.

Peu importe qui administre le baptême, car c'est le baptême du Christ qui est administré si il est conforme à l'écriture (et non à la tradition de l'église). Augustin argumentait pour montrer que quelqu'un qui a reçu le baptême d'un homme imparfait (même un meurtrier) n'avait pas besoin de se refaire baptiser (quelle que soit l'église) si ce baptême est celui du Christ. Nous pourrions ainsi dire que quelqu'un qui reçoit le baptême dans une église imparfaite n'a pas à craindre pour la validité de son baptême, pourvu qu'il s'agisse du baptême du Christ (Galates 3,27). Car dans le baptême du Christ ceux qui comptent sont le baptisé et le Christ, peu importe celui (ou l'église) qui baptise.

1 Comment on “

  1. Bonjour,
    et bien il ne me reste qu’à te remercier pour avoir pris le temps de me répondre de manière précise et cohérente.
    Voilà des explications qui font avancer les choses et aident réellement à y voir plus clair.
    Merci encore!
    Sincères Salutations Chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.