Les thèmes importants pour Luc

Dans la continuité de ce qu'il avait fait dans son évangile (son « premier livre ») Luc développe tout au long des Actes des thèmes qui lui sont chers, qui sont récurrents et qui sont présent dès le chapitre 1 :

L'accomplissement de la mission selon les prophéties de l'Ancien Testament :
C'est une promesse. Les Actes en constituent le début de l'accomplissement : il y a un objectif (les extrémités de la terre) et des moyens (l'Esprit-Saint) Ac 1.8

L'action de l'Esprit-Saint :
Un thème cher à Luc qui emploie le terme au moins deux fois plus fréquemment (1) que les autres auteurs du Nouveau Testament. Pour un exemple significatif : comparez Luc 11,13 à Matthieu 7,11. Pour Luc la meilleure chose c'est l'Esprit Saint ! On l'a vu, la mission a été donnée aux apôtres (2) par Jésus. Ainsi Pierre accomplit la première partie. Paul la seconde. Le tout dirigé par l'Esprit-Saint.

Le royaume de Dieu :
Comme pour l'Esprit Saint, Luc parle plus abondamment que les autres auteurs (3) du Nouveau Testament du royaume/règne (de Dieu ou des cieux - cf. note 4).

Il faut se rappeler que la royauté en Israël était un substitut de la royauté divine permise temporairement en attendant le règne universel de Dieu (cf. notamment les Psaumes 93 à 99 qu'on appelle Psaumes du règne). Ce que Luc veut montrer, c'est que ce règne est enfin venu. Tous les spécialistes sont d'accord pour dire que Jésus a proclamé l'arrivée imminente du royaume de Dieu. Luc met en avant cette prédication par Jésus dans son évangile, mais aussi par ses disciples dans les Actes. Le royaume continue d’être au cœur de la prédication dans les Actes des Apôtres : 8,12 chez les Samaritains ; 14,22 en Asie mineure ; 19,8 à Éphèse ; 28,23.31 à Rome !

En Actes 1,6 les apôtres pensent au royaume « pour Israël ». Alors qu'en Actes 1,3 Jésus leur parle du règne/royaume « de Dieu ». Il y a un contraste qui va disparaître après Actes 2. Tout au long des Actes on verra aussi que le royaume de Dieu est pour les Gentils aussi selon les prophéties sur les nations de l'Ancien Testament (Genèse 12,2-3 ; Esaïe 2,1-5 ; Michée 4,1 ; Zacharie 14,16-18...)

Le message principal de Luc c'est que pour comprendre ce qu'est le royaume de Dieu, il faut le vivre !

Les témoins / témoignage / témoigner :
Le mot est important pour Luc qui considère les témoins comme une source (Luc 1,2) de crédibilité pour le message - exemples :
Actes 1,22 il faut qu'il y en ait un qui soit avec nous témoin de sa résurrection
Actes 2,32 Ce Jésus, Dieu l'a ressuscité; nous en sommes tous témoins.
Actes 3,15 Vous avez fait mourir le prince de la vie, que Dieu a ressuscité d'entre les morts; nous en sommes témoins.
Le témoin par excellence est donc le témoin de la résurrection, qui a été préparé par Jésus.
Mais on peut aussi être témoin comme Étienne (Actes 22,20). Donc nous aussi avons ce rôle ! Si notre foi se base sur des faits historiques rapportés par des personnes de foi, nous aussi devons transmettre la foi. Si nous avons la foi, nous sommes témoins de la résurrection de Jésus !

La résurrection :
20 versets tout au long du livre parlent de la résurrection de Jésus. 5 versets parlent de la résurrection des morts, surtout dans les derniers chapitres d'Actes.
La résurrection est au centre du message chrétien. Elle est essentielle. Et nous devons dès le début de notre lecture d'Actes nous interroger sur notre foi dans la résurrection.

La prière (cf. article)

On retrouve ces thèmes qu'affectionne Luc tout au long d'Actes, avec d'autres :

La repentance et la conversion : 9 versets contiennent metanoia, bien répartis dans l'ensemble du livre

Possession et prospérité : Luc n'est pas contre la richesse. Pour lui les riches doivent faire profiter l’Église de leur richesse (Barnabas, Ananias et Saphira, Simon le magicien, Corneille, les disciples de l'église d'Antioche aident l'église de Jérusalem, Lydie, etc.)

Les femmes : La relation de Jésus avec les femmes était déjà un thème important de l'évangile de Luc.


Notes

(1) Sur 90 mentions de l'Esprit dans le Nouveau Testament, 54 sont en Luc-Actes qui représentent 25% du Nouveau Testament.

(2) Il est intéressant de comparer Matthieu 28,18-20 à Actes 1,8, deux moments où la mission est donnée aux apôtres. Dans ces passages, ce sont bien les apôtres, et non l'ensemble des chrétiens qui reçoivent le but d'aller aux extrémités de la terre. C'est d'ailleurs pourquoi on les appelle apôtres, c'est à dire envoyés. Comme nous le verrons, cela n'empêche pas tous les chrétiens d'être concernés par la mission, ce qui est précisément l'un des enseignements majeurs des Actes.

(3) Sur 103 mentions (environ), 40 sont en Luc-Actes qui représentent 25% du Nouveau Testament.

(4) Seul Matthieu appelle le royaume « royaume des cieux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.