le problème de la citation de Theudas par Gamaliel et Flavius Josèphe

L'intervention de Gamaliel fait débat chez les spécialistes. Certains pensent que Luc utilise ce personnage connu afin de donner une image positive de l'impact des chrétiens. Pourtant, Gamaliel I était bien à Jérusalem à cette période, son intervention est tout à fait plausible. Qu'il soit écouté par le sanhédrin est également plausible étant donné le respect dont il jouissait1.

Le deuxième problème de ce texte est la correspondance avec ce que raconte Flavius Josèphe, l'historien juif de la deuxième moitié du 1er siècle. Il écrit entre 75 et 79 sa « Guerre des Juifs » et en 93 ses « Antiquités juives ». Si on se base sur la date de 80 pour la rédaction des Actes, on est dans la même période de rédaction. Or Josèphe raconte le soulèvement de Judas le Galiléen en 6 et de Theudas2 entre 44 et 46 ce qui pose deux problèmes : Gamaliel ne peut faire référence à Judas comme venant après Theudas, et il ne peut parler de Theudas, puisque la scène que décrit Luc se passe environ 10 ans plus tôt.

Plusieurs solutions sont possibles :
- Theudas était un nom très répandu et il ne s'agit pas du même Theudas.
- Josèphe s'est trompé sur les dates
- Luc s'est trompé sur les dates
- Josèphe et Luc se sont trompés
Difficile de dire laquelle est la bonne, mais quoi qu'il en soit, le message de Luc à travers Gamaliel est clair : Jésus n'était pas un agitateur comme les autres et l’Église qui est née de son sacrifice n'aura pas la même destinée. Il faut beaucoup de fois pour écrire cela à l'aube du christianisme.


Notes

(1) Selon le Talmud son surnom était : « Beauté de la Loi », et quand il mourut, « il n'y avait plus de considération pour la Loi ».

(2) « Pendant que Fadus était procurateur de Judée, un magicien nommé Theudas persuada à une grande foule de gens de le suivre en emportant leurs biens jusqu'au Jourdain ; il prétendait être prophète et pouvoir, à son commandement, diviser les eaux du fleuve pour assurer à tous un passage facile. Ce disant, il séduisit beaucoup de gens. [98] Mais Fadus ne leur permit pas de s'abandonner à leur folie : il envoya contre eux un escadron de cavalerie qui les surprit, en tua beaucoup et en prit beaucoup vivants. [99] Quant à Theudas, l'ayant fait prisonnier, les cavaliers lui coupèrent la tête et l'apportèrent à Jérusalem. "Voilà donc ce qui arriva aux Juifs pendant le temps où Cuspius Fadus fut procurateur. » Flavius Josèphe, Antiquités Juives, Livre XX, 92
Or Cuspius Fadus fut procurateur de Judée entre 44 et 46, soient 8 à 10 ans après l'intervention supposée de Gamaliel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.