B – … j’ai parlé …

Actes 1.1a ... j'ai parlé ...

A quelle époque Luc écrit-il ? Les dates proposées par les commentateurs vont de 60 à 85. Quelle conséquence cela peut-il avoir sur notre lecture ? Deux évènements historiquement majeurs sont à prendre en compte : si Luc a écrit Luc-Actes en 60, il a écrit avant la mort de Paul (entre 64 et 68), et avant la destruction du temple de Jérusalem par les romains (en 70) ; par contre s'il écrit en 85 il écrit après ces deux évènements.

Ceux qui avancent ces dates ont tous leurs arguments :

Les partisans des années 60 se basent sur le fait que Luc ne mentionne pas ces deux évènements majeurs (malgré Actes 6,14) et qu'il arrête son historiographie alors que Paul est encore en vie, de manière abrupte. De plus Clément d'Alexandrie (mort en 215) compare la relation de Paul et Luc à celle que décrit Papias d'Hiérapolis (mort en 163) entre Marc et Pierre (cf Colossiens 4,14 et 2Timothèe 4,111). Paul et Luc devaient donc être proches au point de vue chronologique.

Les partisans des années 80 se basent sur la théorie des « deux sources » pour la rédaction des évangiles. Cette théorie explique que Luc (comme Matthieu) a utilisé Marc (mais pas seulement) pour écrire son évangile. Or Marc fut écrit très probablement entre 65 et 70. De plus certains indices internes font penser que le temple serait détruit depuis quelques temps lorsque Luc écrit.

La théorie des deux sources est actuellement si solidement établie, qu'il semble bien que Luc-Actes fut écrit entre 70 et 80 soit environ 20 à 30 ans après l'arrivée de Paul à Rome. D'autant que la « théologie de Paul dans les Actes » (c'est à dire la théologie de Luc) est sensiblement différente2 de celle de Paul dans les épîtres. Luc, s'il a connu Paul comme nous le suggère les Actes, ne cherche pas à nous raconter simplement l'histoire de Paul. Il n'est pas de ceux qui font des Saints des objets de culte. A travers ses écrits il prêche à l’Église (avec un grand E) de son temps et pour cela il « actualise » la pensée de l'apôtre, tout en lui restant fidèle, pour qu'elle soit audible 30 ans plus tard à une période ou les chrétiens commencent à être exclus des synagogues, ce qui n'était pas encore fréquent au temps de Paul lui-même.

Un autre problème surgit parfois quand on étudie le livre des Actes car il existe deux versions du texte des Actes : la version orientale (appelée aussi alexandrine, que l'on a dans nos bibles) plus courte et la version occidentale (dont on parle dans les notes des bibles d'étude) plus longue d'environ 10%. On ne sait pas laquelle est la plus ancienne. Mais la version orientale (plus courte) est celle qui est retenue le plus souvent pour l'étude des Actes3.

 

Pour méditer :

- Est-ce que je sais adapter mon discours sur Jésus et le christianisme à la société dans laquelle je vis ou est-ce que j'applique des modèles tout faits sans réfléchir à leur pertinence ?


Notes

1 Luc est seul avec moi. Prends Marc et amène-le avec toi, car il m'est fort utile pour le service (2Timothèe 4,11 - NBS).

2 « Différente » ne veut pas dire « en contradiction ». Luc en écrivant n'a pas les mêmes objectifs que Paul dans ses lettres.

3 Cf. à titre d'exemple la note de la NBS (édition d'étude) sur Actes 1,2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.